Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 mai 2017

Gouvernement provisoire

Un gouvernement de droite, de droite et de droite. Le PS n’étant naturellement pas de gauche, le centre n’existant pas autrement que par la droite, il n’y a donc dans ce gouvernement, certes très provisoire, que des personnalités de droite. L’Éducation nationale est confiée à un directeur d’école de commerce, l’Intérieur au doyen du gouvernement, la Culture à une éditrice, c’est-à-dire à une commerçante (y a-t-il encore quelqu’un pour croire que l’édition a un rapport quelconque avec la culture ?), et le pitre Bayrou, qui n’avait bien sûr rien demandé, se retrouve à la Justice où, comme d’habitude, il ne fera rien.

Bref, le blanc-bec aux yeux vides (à part l’ambition, que lit-on dans son regard ? Rien.) a récompensé ses soutiens. Preuve éclatante que tout va continuer comme par le passé. L’ambitieux distribue des prébendes aux fidèles et écarte les femmes des postes importants. Quelle nouveauté !

Quand les cocus macroniens commenceront-ils à reconnaître que, décidément, ils ont cru en des mirages ?

19:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

La vérité vraie. Je ne vous le fais pas dire...

Et comme par hasard la tempête se déchaîne quand j'écris.

Écrit par : Q. | mercredi, 17 mai 2017

Tiens, vous êtes toujours vivant ?
La tempête ? Venez chez nous, il fait chaud.

Écrit par : Jacques Layani | mercredi, 17 mai 2017

Je sais que je partirai avant vous mais tout de même !

Portez-vous bien, moi je verrai bien ce qu'on me réserve !

Écrit par : Q. | mercredi, 17 mai 2017

Je vous avais écrit aux alentours de vos trente ans, crapule abjecte. Vous n'avez jamais répondu.

Écrit par : Jacques Layani | mercredi, 17 mai 2017

Vous divaguez. Vous savez bien que je réponds à tous mes mails. Sans doute ce message s'est retrouvé dans les limbes du courrier indésirable suite à votre ânerie de fin octobre ! J'ai raté un chef d'oeuvre du coup je suis sûr !

Écrit par : Q. | lundi, 22 mai 2017

Non, non, sérieusement, je vous avais envoyé quelques mots.

Écrit par : Jacques Layani | lundi, 22 mai 2017

Et je vous en remercie, même si je ne les verrais jamais, perdus dans la lessiveuse du courrier indésirable.

En tout cas portez-vous bien, je vois que ça publie encore, vous surpassez votre mauvaise humeur et poursuivez vos publications chez L'Harmattan, bravo le veau !

Écrit par : Q. | lundi, 22 mai 2017

Espèce de vieux cassoulet moisi, trouvez-moi une autre solution. Vous avez quelque chose de mieux à proposer ?

Écrit par : Jacques Layani | lundi, 22 mai 2017

Écrire un commentaire