Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 mai 2017

Eh bien, dansez maintenant

La Benne n’est pas passée, elle n’avait aucune chance de passer. J’ai voté blanc au deuxième tour.

Macron représente tout ce que je déteste ou presque. Il faut le coincer immédiatement. C’est d’ailleurs ce que veut faire la droite, il faut donc que nous le fassions à gauche. Est-ce que ce sera possible ? Je voudrais tant qu’il soit totalement bloqué, dans son action, par une cohabitation de gauche ! Malheureusement, je n’y crois pas beaucoup.

La Benne est contestée à présent dans son propre parti, ce qui est une bonne chose bien sûr (qu’ils se bouffent entre eux tant qu’ils voudront) et sa nièce, Pétain-La Benne, va prendre des vacances. Que de bonnes nouvelles !

L’ordure, le sournois Fillon a disparu de la scène publique, pourvu que ça dure.

Je pense que Mélenchon a raison de se présenter à Marseille, où il était en tête au premier tour. Pourquoi ne se présenterait-il pas dans une ville où il a des chances d’être élu ? Il est nécessaire qu’il siège à l’Assemblée nationale. On lui reproche de se présenter face à un socialiste. Eh bien ? Pourquoi ferait-il une fleur au PS qui s’est totalement déconsidéré, et ce depuis longtemps, et qu’il a lui-même quitté il y a déjà plusieurs années ?

Valls est en train de mourir politiquement, j’espère. Rejeté d’un côté, pas accepté de l’autre, il veut maintenant se présenter « en homme libre » dans « sa » circonscription. J’espère vraiment qu’il y recevra une raclée formidable et pourra enfin aller vendre des aspirateurs (des machines à coudre, des pommes de terre ou des pantalons, au choix). Ce sale type de droite qui se dit de gauche a inventé le concept de « gauche de gouvernement » qui ne veut rien dire, pour justifier sa propre position. Quelle saloperie !

Déjà, le consensus Macron-Bayrou s’effondre, quelques jours après l’élection. Tous ces guignols putrides prétendent vouloir moraliser la vie politique ! Cela dit, Macron va se faire tirer dans les pattes par Bayrou, tout au long des cinq années à venir. Bayrou ne représente rien, mais c’est pourtant lui qui a fait élire Macron (tout seul, il aurait représenté moins que rien).

Et voilà que, pour les élections législatives, la fille de Brigitte Macron, Tiphaine Auzière, est investie en tant que suppléante… Vive le changement de pratiques et de mentalité !

Le bal des cocus a commencé, l’orchestre s’est accordé. En piste, les déçus du macronisme.

12:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire